« Il y aura une heure de pleine fraternité, comme il y a une heure de plein midi. Marchons en avant, remorquons en arrière. La prospérité matérielle n’est pas la félicité morale, l’étourdissement n’est pas la guérison. Aidons, protégeons, secourons, avouons la faute publique et réparons-la. Toutes les fibres vivantes tressaillent ensemble et se confondent, les petits doivent être sacrés aux grands, et c’est du droit de tous les faibles que se compose le devoir de tous les forts.»

Actes et paroles, juin 1875, Victor Hugo.

 NOTRE APPROCHE

  • Les faits sont là. D’une part, l’approche top–down ne fonctionne plus : ce qui vient d’en haut n’est plus légitime. D’autre part, l’approche bottom–up est basiste et passionnelle : le « micro-trottoir » sur fond de malentendus aboutit souvent à la méfiance-défiance, au rejet de l’autre et pour finir aboutit à un « choc des émotions ».

 

  • THE OLIVE BRANCH propose des services fondés sur des ressources, notamment l’interdisciplinarité, afin de favoriser dans une structure l’apaisement du lien social. L’approche est pédagogique par essence : elle « marche avec », elle vise la confiance de l’acteur et collabore avec lui.

 

  • Fort de cette approche, THE OLIVE BRANCH fabrique de l’adhésion/appropriation avec et entre les acteurs. À cette condition, les réponses seront adaptées aux réalités, immédiatement opérationnelles et créatrices de valeur et de sens. De cette manière, chacun peut trouver sa place : « La paix de toute chose c’est la tranquillité de l’ordre. L’ordre, c’est la disposition des êtres désignant à chacun la place qui lui convient. » Augustin d’Hippone, La Cité de Dieu, Livre 19, chap. 13.

 

Ainsi, elle vise la paix comme finalité : « La paix, c’est la liberté tranquille et assurée ; la servitude est le pire de tous les maux. » Deuxième Philippique, Cicéron.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre approche ne vise pas à apporter la connaissance ou des solutions a priori. Elle vise, d’une part, à mobiliser l’intelligence du quotidien des acteurs en situation. D’autre part, elle vise à les aider à faire émerger une compréhension du système humain qu’ils forment pour ainsi les engager dans sa transformation en vue de liens pacifiés. La pédagogie dans/avec/pour est mise en oeuvre pour saisir les réalités du terrain et des contraintes, appréhender les problèmes pratiques rencontrés par les acteurs mais aussi écouter leurs aspirations et projets.

 

À l’aide des sciences humaines et en lien avec les acteurs, THE OLIVE BRANCH peut faire « un état des lieux et un état des liens » partagé selon la demande : dans l’école, dans les familles, dans le cadre de vie (logement, la rue, le quartier), dans une administration, dans les transports publics , dans l’entreprise, et dans la prison,

L’approche est globale et interdisciplinaire à partir et avec les gens concernés, du central ou national et du local : c’est une approche « glocale partagée ».

À chaque fois, THE OLIVE BRANCH repère les bonnes pratiques, comprend pourquoi elles fonctionnent, et identifie les pratiques défaillantes, analyse pourquoi cela ne marche pas.